DISCOGRAPHIE

SAINTE-HÉLÈNE / LA LÉGENDE NAPOLÉONIENNE

ARTISTE : SABINE DEVIEIHLE * & ARNAUD MARZORATI / LES LUNAISIENS / LES CUIVRES ROMANTIQUES
ENREGISTREMENT : CITÉ DE LA MUSIQUE – PHILHARMONIE DE PARIS, DÉCEMBRE 2020
DIRECTION ARTISTIQUE & PRISE DE SON : GAËTAN JUGE
MONTAGE : THIBAUT MAILLARD
SORTIE : AVRIL 2021
RÉF : MU-044 / CODE BARRE : 5425019973445
PRIX : 20€

Arnaud Marzorati et ses Lunaisiens sont des explorateurs infatigables de la chanson française sous toutes ses coutures, de toutes les époques, et dans des styles très différents. Avec Sainte-Hélène, Les Lunaisiens ouvrent une nouvelle page de l’Histoire en chansons. Le 5 mai 1821, Napoléon Bonaparte trépasse. C’est la fin de l’extraordinaire épopée d’un petit caporal qui deviendra empereur des Français.
Idolâtré, détesté, peu importe : il est omniprésent, et particulièrement dans l’univers de la chanson ; plusieurs milliers de couplets seront écrits de son vivant, puis d’autres encore jusqu’au début du XXème siècle. On chantera sa redingote grise et son petit chapeau, on appréciera ses victoires et l’on conspuera ses défaites.
C’est son histoire qu’Arnaud Marzorati vous chante aujourd’hui. Soutenus par un trio de chanteurs de choc, Les Lunaisiens sont accompagnés cette fois par des instruments historiques joués par Les Cuivres Romantiques ; ces derniers ont soufflé dans des trompettes, cors et buccins d’époque et permettent d’entendre des pièces originales qui furent jouées par la fanfare de la Garde consulaire, puis impériale. Mais l’univers musical napoléonien ne s’illustre pas qu’au front. Cet album permet de mettre en lumière deux autres pans de la musique au temps de l’Empereur. Tout d’abord la rue, où le chanteur populaire – accompagné au serpent ou à l’orgue de barbarie – harangue la foule, que ce soit dans le rang des grognards ou dans celui des conspirateurs. Ensuite, celui feutré du salon avec la romance qu’interprète Sabine Devieilhe et qui n’est pas sans évoquer l’univers de l’imagerie d’Epinal ; elle est le témoignage d’un art de l’élégance et du raffinement ‘à la française’ qui participent largement à la sacralisation de la figure de l’Empereur.
Avec ce disque coloré, varié et à la palette de sons surprenante, Arnaud Marzorati et Les Lunaisiens nous offrent une magistrale bande sonore de la vie de Napoléon.

Arnaud Marzorati and his Lunaisiens are indefatigable explorers of the French chanson in all its guises, all its periods, and in all its very different styles. With Sainte-Hélène, Les Lunaisiens turn a new page of History in chansons. On 5 May 1821, Napoleon Bonaparte passed away. It was the end of the extraordinary epic of a little corporal who became emperor of the French. Idolised, detested, no matter: he was omnipresent, and particularly in the world of the chanson; several thousand lines would be written during his lifetime, then still more until the early 20th century. People sang of his grey frock coat and his little hat, his victories were lauded and his defeats were decried.
It is his own history that Arnaud Marzorati is singing in this album. Backed by a trio of leading singers, Les Lunaisiens are accompanied this time by historic instruments played by Les Cuivres Romantiques; these latter have blown their way into trumpets, horns and buccins of the time and thus enable us to listen to the original pieces as played by the wind band of the Garde Consulaire, later Impériale. The world of Napoleonic music, however, is not just illustrated on the battle front. This album casts light onto other sectors of the music in the time of the Emperor. First of all, the street, where the popular singer – accompanied by the serpent or the barrel organ – would assail the crowds, be they veterans or conspirators. Secondly, there is the salon with the romance as performed here by Sabine Devieilhe and which is not without conjuring up some stereotypical images; it is a witness to an art of elegance and refinement ‘à la française’ that played a leading role in the sacralisation of the figure of the Emperor.
With this vivid, varied disc, with a surprising range of sounds, Arnaud Marzorati and Les Lunaisiens offer us a masterful sound track of the life of Napoleon.

LES LUNAISIENS
SABINE DEVIEILHE*, soprano
*avec l’aimable autorisation de Erato/Warner Classics
ARNAUD MARZORATI, baryton & direction artistique
DAVID GHILARDI, ténor / IGOR BOUIN, baryton / GEOFFROY BUFFIÈRES, basse
DANIEL ISOIR, piano / PATRICK WIBART, serpent / LAURENT MADEUF, orgue de barbarie
LES CUIVRES ROMANTIQUES

SAINTE-HÉLÈNE – LA LÉGENDE NAPOLÉONIENNE
SAINT HELENA – THE NAPOLEONIC LEGEND

1. Fanfare  « à l’étendard »
2. Te Souviens-tu
3. Sonnerie « pour éteindre les feux »
4. Adieux d’une Mère à son fils
5. Les Pommes de Terre
6. Les Français au Général Bonaparte
7. Les Mérites de Bonaparte
8. Complainte de la Machine Infernale
9. Marche du Premier Consul
10. Le Sacre de Napoléon
11. Adagio & Polonaise
12. Les Pupilles de la Garde
13. La Victoire est à nous
14. Chanson de l’Oignon
15. Le Conscrit
16. Le Roi d’Yvetot
17. La Campagne de Russie
18. Pas redoublé n° 4
19. Le Tombeau de Joséphine
20. La Bataille de Waterloo
21. Marche n° 2
22. Les Souvenirs du Peuple
23. Sainte-Hélène

TOTAL TIME : 65’47

(Arrangements : Lionel Sow & Maxime Aulio)

Join our mailing list to receive the latest news and updates from our team.

You have Successfully Subscribed!