DISCOGRAPHIE

QUEEN ELISABETH COMPETITION / EDITH VOLCKAERT

ARTISTE : EDITH VOLCKAERT
ENREGISTREMENTS PUBLICS : PALAIS DES BEAUX-ARTS DE BRUXELLES, MAI 1971 (FINALE) et JUIN 1971 (CONCERT DES LAURÉATS)
SON ET MASTERING : FRÉDÉRIC BRIANT
SORTIE : MAI 2017
RÉF : MU-019 / CODE BARRE : 5425019973193
PRIX : 20€

Le Concours de violon de 1971 marque une première dans l’histoire du concours, c’est une femme qui remporte le premier prix, l’Israélienne Myriam Fried, qui ouvrira la voie à de nombreuses autres premières lauréates par après. Détail piquant de cette année 71 également, l’immense Zakhar Bron occupe la 12ème marche, signe du niveau toujours exceptionnel du Concours Reine Elisabeth !
Le public découvre cette année-là une jeune Gantoise timide et surdouée : Edith Vockaert. Celle-ci a déjà gagné plusieurs concours internationaux, et a suivi depuis l’âge de 6 ans les cours de celui qui sera son seul et unique professeur : le pédagogue et soliste Carlo Van Neste. Elle se classera 5ème du Concours, terminant épuisée sa prestation du 1er Concerto de Chostakovitch, joué devant son créateur et membre du jury : David Oïstrakh. Sur ce disque, on la retrouve également lors du concert de lauréats où, reposée, elle offre une magnifique interprétation du 2ème Concerto de Bartók.
La carrière d’Edith Volckaert fut brisée 20 ans après par la maladie, beaucoup trop tôt. Elle a peu enregistré, et ce disque permet de rendre hommage à son art et de faire revivre ce qui reste un des plus beaux moments de l’histoire des lauréats belges du Concours Reine Elisabeth.

 

The violin competition of 1971 marked a first in the history of the competition, as it was a woman who won the First Prize, the Israeli Myriam Fried, who led the way for many other female laureates. Juicy detail of this year 71 also: the immense Zakhar Bron was on the twelfth step, a sign of the ever exceptional level of the Queen Elisabeth Competition!
That year the public discovered a young woman from Ghent, timid and outstandingly gifted: Edith Volckaert. She had already won several international competitions, and, with her amazing gifts, had been following since the age of six the classes of one who would be her only teacher: the pedagogue and soloist Carlo Van Neste. She came fifth in the competition, ending her performance of Shostakovich’s First Concerto in a state of exhaustion before the man who first performed it and now jury member: David Oistrakh. On this disc she can also be heard in the laureates’ concert where, now rested, she produced a magnificent performance of Bartók’s Second Concerto.
The career of Edith Volckaert was shattered 20 years later by an illness that came far too early. She recorded little, and this disc enables us to pay homage to her art and to bring back to life what remains one of the finest moments in the history of Belgian laureates at the Queen Elisabeth Competition.

Concerto pour violon n° 1 en la mineur, Op. 77 - II. Scherzo (Allegro)

Dmitry SHOSTAKOVICH

EDITH VOLCKAERT, violon
GRAND ORCHESTRE SYMPHONIQUE DE LA RTB (1-4), RENÉ DEFOSSEZ, direction
ORCHESTRE NATIONAL DE BELGIQUE (5-7), MICHEL GIELEN, direction

DIMITRI SHOSTAKOVITCH

  • 1/4. Concerto pour violon nr. 1 en la mineur, Op. 77

BÉLÀ BARTOK

  • 5/7. Concerto pour violon nr. 2, Sz. 112

TOTAL TIME : 68’15

Join our mailing list to receive the latest news and updates from our team.

You have Successfully Subscribed!