DISCOGRAPHIE

ARIANNE & ORPHÉE – CANTATES BAROQUES FRANÇAISES

ARTISTE : ENSEMBLE STRAVAGANZA / HASNAA BENNANI
ENREGISTREMENT : ÉGLISE LUTHÉRIENNE SAINT PIERRE de PARIS, JUIN 2015
DIRECTION ARTISTIQUE, PRISE DE SON ET MONTAGE : HANNELORE GUITTET
SORTIE : SEPTEMBRE 2015
RÉF : MU-009 / CODE BARRE : 5425019973094
PRIX : 20€

Durant la première moitié du XVIIIème siècle, de nombreux compositeurs français s’essayèrent à la composition de cantates qui connut à cette période un essor dans le paysage musical européen. Les multiples facettes des aventures amoureuses de ces personnages mythiques ont retenu l’attention et le génie de nombreux poètes et musiciens. L’esthétique essentielle de l’ère baroque étant de rendre compte de la plus large palette possible des passions humaines, c’est donc naturellement que l’opéra et la cantate ont été des véhicules de choix pour transposer, faire revivre ou illustrer les épisodes – le plus souvent tragiques – racontés par la mythologie ainsi que les émotions qui s’y rattachent.
Ce disque présente le destin de femmes amoureuses, trompées, abandonnées, habitées par le désespoir, et qui luttent à la fois contre le sort, contre leur propre passion et contre les hommes qui les ont trahies. Ainsi, la magnifique – et très peu enregistrée – cantate Ariane de Philippe Courbois explore les tourments qui agitent le cœur de la fille du roi Minos abandonnée par Thésée ; mais sa peine sera de courte durée puisque Bacchus la découvre endormie et en tombe amoureux. Orphée de Rameau illustre également le mythe de l’amour, de l’adoration, de la crainte de la perte de l’être aimé à travers la plus célèbre histoire d’amour de la mythologie : celle d’Orphée et Eurydice. Quant au célèbre air de cour de Michel Lambert, Ombre de mon amant, il résonne comme un véritable hommage au chant plaintif d’Orphée !
Une sonate d’Elisabeth Jacquet de La Guerre complète ce disque, mêlant style italien et style français, et le disque se clôture par la Chaconne de Marin Marais, qui illustre le bonheur retrouvé d’Ariane !
Dans un des répertoires dont il s’est fait un spécialiste, l’Ensemble Stravaganza accompagne la jeune soprano Hasnaa Bennani pour incarner ces destins de femmes. Pour son premier disque soliste, celle que s’arrachent avec raison la plupart des orchestres et des scènes d’opéra fait un coup de maître ; sa voix fraîche, chaude et lumineuse est idéale pour ce répertoire. Un programme, un ensemble et une superbe soliste à découvrir absolument !

 

During the first half of the eighteenth century many French composers tried their hands at the cantata, which at this time gained prominence in the European musical landscape. The multiple facets of the amorous adventures of these mythical characters attracted the attention and the genius of numerous poets and composers. Since the fundamental æsthetic of the baroque era was to take into account the widest possible range of human passion, it was quite natural for opera and the cantata to become the preferred vehicles for transposing, reviving or illustrating the episodes – most often tragic – related by mythology as well as the attendant emotions.
This CD presents the destiny of women who are in love, deceived, abandoned, haunted by despair, and who struggle against fate, their passions and the men who have betrayed them. For example, the magnificent – and very little recorded – cantata Ariane by Philippe Courbois explores the torments troubling the heart of King Minos’ daughter abandoned by Theseus; yet her sorrow will be of short duration since Bacchus discovers her as she sleeps and falls in love with her. Rameau’s Orphée also depicts the myth of love, of adoration, of the fear of losing the loved one in the most celebrated love story in mythology: that of Orpheus and Eurydice. As for the famous court air by Michel Lambert, Ombre de mon amant, it resonates as a veritable homage to Orpheus’ plaintive song!
A sonata by Elisabeth Jacquet de La Guerre is a bonus, with its mix of Italian and French styles, and the disc concludes with Marin Marais’ Chaconne, a depiction of Ariadne’s regained happiness!
In a repertory of which it is a specialist, the Stravaganza Ensemble accompanies the young soprano Hasnaa Bennani for the embodiment of these female destinies. For her first solo disc, she, who has been rightly sought after by most orchestras and opera houses, pulls off a masterstroke; her fresh, warm and luminous voice is ideal for this repertory. A programme, an ensemble and a superb soloist to be discovered without fail!

"ARIANE" : Air. "Ne Nous Réveillez Pas Encore"

Philippe COURBOIS

HASNAA BENNANI, soprano
ENSEMBLE STRAVAGANZA
DOMITILLE GILON, violon & direction
THOMAS SOLTANI,
clavecin & direction

JEAN-PHILIPPE RAMEAU

  • 1/6. Orphée – Cantate à voix seule et symphonie

MICHEL LAMBERT

  • 7. Ombre de mon amant – Air de cour

ELIZABETH JACQUET DE LA GUERRE

  • 8/14. Sonate nr. 1 en ré mineur pour violon, viole obligée et basse continue

PHILIPPE COURBOIS

  • 15/20. Ariane – Cinquième cantate à voix seule et un violon

MARIN MARAIS

  • 21. Chaconne [Suite I en do majeur, Trios pour le Coucher du Roy]

TOTAL TIME : 60’26

Join our mailing list to receive the latest news and updates from our team.

You have Successfully Subscribed!