ELISABETH GEIGER

Elisabeth GEIGER étudie le clavecin, l’orgue et la basse continue au Conservatoire National de Région de Strasbourg auprès d’Agnès Candau, Aline Zylberajch et Martin Gester. Lors de stages et séminaires, elle se perfectionne avec Laurent Stewart, Yvon Repérant et Freddy Eichelberger.
Attirée par la musique vocale, elle se dirige vers la Fondation Royaumont où elle rencontre Gérard Lesne et Il Seminario Musicale, puis Jean-Claude Malgoire, avec qui elle collabore au sein de l’Atelier Lyrique de Tourcoing. Son intérêt pour l’opéra l’amène à travailler ensuite avec Emmanuelle Haïm, et particulièrement avec Hervé Niquet.
Elle se produit avec les ensembles Akâdemia, Doulce Mémoire, l’Ensemble Clément Janequin, La Grande Ecurie et la Chambre du Roy, Le Concert Spirituel, Le Concert d’Astrée, ainsi que Les Ambassadeurs et Les Veilleurs de Nuit.
L’intérêt tout particulier qu’elle a porté à la musique de chambre à deux clavecins lui a permis de se perfectionner en réécriture, transcription, arrangement et improvisation, en lien avec le répertoire de clavier ancien.
Outre le clavecin – et l’épinette, la régale ou le virginal –, elle approfondit sa pratique de l’orgue, rejoignant récemment les organistes du Foyer de l’Âme. Assidue des fonds de musique baroque des bibliothèques parisiennes et européennes, elle montre une égale prédilection pour la facture instrumentale.
Elle assume fréquemment des fonctions de chef de chant pour des productions d’opéras et cultive avec éclectisme d’autres expressions artistiques : musiques improvisées à Royaumont avec Fabrizio Cassol ; projet Love I Obey avec la chanteuse Rosemary Standley et Bruno Helstroffer ; danse contemporaine avec la compagnie Toujours après minuit (création de Revue et corrigée à Pôle Sud Strasbourg), etc.

 

Elisabeth GEIGER studied the harpsichord, the organ and the continuo bass at the Strasburg Regional Conservatory with Agnès Candau, Aline Zylberajch and Martin Gester. She took advanced studies at courses and seminars with Laurent Stewart, Yvon Repérant and Freddy Eichelberger.
Attracted to vocal music, she turned to the Fondation Royaumont where she met Gérard Lesne and Il Seminario Musicale, then Jean-Claude Malgoire, with whom she collaborated at the Atelier Lyrique of Tourcoing. Her interest in opera led her subsequently to work with Emmanuelle Haïm, and in particular with Hervé Niquet. She has appeared with the ensembles Akâdemia, Doulce Mémoire, the Ensemble Clément Janequin, La Grande Ecurie et La Chambre du Roy, Le Concert Spirituel, Le Concert d’Astrée, as well as Les Ambassadeurs and Les Veilleurs de Nuit.
The particular interest she has taken in chamber music with two harpsichords has enabled her to advance her skills in rewriting, transcription, arrangement and improvisation, in connection with the early harpsichord repertory.
Apart from the harpsichord – and the spinet, the regal and the virginals, she has furthered her practice of the organ, recently joining the organists of the Foyer de l’Âme. A keen explorer of the baroque music collections in Parisian and European libraries, she shows an equal predilection for instrumental fabrication.
She frequently takes on the responsibilities of choral director for opera productions and cultives an eclectic mix of other forms of artistic expression: improvised music at Royaumont with Fabrizio Cassol; the project Love I Obey with the singer Rosemary Standley and Bruno Helstroffer; contemporary dance with the company Toujours Après Minuit (premiere of Revue et corrigée at Pôle Sud Strasbourg), etc.

DISCOGRAPHIE

Join our mailing list to receive the latest news and updates from our team.

You have Successfully Subscribed!