NOUVEAUTÉS  / NEW RELEASES

LES BALLADES DE MONSIEUR BRASSENS

LES LUNAISIENS / ARNAUD MARZORATI

SOIR / BERCEUSES (mais pas que...)

EUGÉNIE WARNIER
MARINE THOREAU LA SALLE
QUATUOR LES HEURES DU JOUR

ABENDMUSIKEN

ENSEMBLE STREVAGANZA
DOMITILLE GILON & THOMAS SOLTANI

LE QUATTRO STAGIONI

I SOLISTI AQUILANI / DANIELE ORLANDO

En anglais, muso signifie « musicien ». Car dans tous projets discographiques, les musiciens restent le fondement de l’activité. Sans eux, rien n’est possible, ils doivent donc impérativement être mis au centre d’un label et écoutés en permanence. Au contact de leur public, ils connaissent mieux que personne leur audience.
Un grand nombre de musiciens et de projets de qualité ne trouvent pas de place aujourd’hui dans les maisons de disques, et beaucoup d’entre eux sont déçus du suivi et des moyens humains et matériels mis en œuvre pour défendre leurs enregistrements. Beaucoup de nouvelles initiatives voient le jour en matière de musique enregistrée, parfois avec succès, parfois avec un réel manque d’encadrement professionnel. Sans prétendre vouloir faire « mieux que les autres », muso aura le souci de rester en permanence à l’écoute de ses artistes et de les suivre dans leurs projets.
muso est né en automne 2011, fondé par Olivier Vannieu. Après avoir travaillé 8 ans aux côtés de Jordi Savall pour la création et le développement de son label Alia Vox, il se lance en 2006 aux côtés de Barbara Hendricks pour mettre en place son label Arte Verum. Il a également participé au lancement de Paradizo, maison de disques du claveciniste et chef d’orchestre américain Skip Sempé. Il est aussi en charge des éditions discographiques du Concours Reine Elisabeth (piano, violoncelle, chant, violon) depuis 2007.

In English, muso refers to an avid musician. For in all discographic projects, musicians form the basis of the activity. Without them nothing is possible, they must therefore imperatively be placed at the heart of a label and be listened to continually. When in contact with their public, they know their audience better than anyone.
Very many musicians and projects of quality do not find room today in the recording companies, and many of them are disappointed with the follow-up and the human means and materials engaged for defending their recordings. Many new initiatives see the light of day as recorded music, sometimes with success, sometimes with a real lack of professional supervision. Without claiming to want to “out-do the others”, the aim of muso will be to remain permanently attentive to its artistes and to follow them in their projects.
muso was born in the autumn of 2011, founded by Olivier Vannieu. After having worked for eight years alongside Jordi Savall for the creation and development of his label Alia Vox; he started afresh in 2006 with Barbara Hendricks to set up the label Arte Verum. He has taken part in the launching of Paradizo, the recording company of the American harpsichordist and conductor Skip Sempé. He has also been in charge of discographic recordings for the Queen Elisabeth Competition (piano, cello, voice, violin) since 2007.